Demandez votre abonnement gratuit d'un mois !

ExclusifAdeme : « Lancer un programme CEE sur le fret » (Jérémie Almosni, dir. Ville et Territoires durables)

News Tank Mobilités - Paris - Interview n°306977 - Publié le 21/11/2023 à 17:30
- +
©  Ademe
Ademe : Jérémie Almosni, directeur du pôle Villes et territoires durables à compter de janvier 2024 - ©  Ademe

« Début janvier 2024, nous lancerons le nouveau bonus auto. Nous travaillons à mettre en œuvre la nouvelle méthodologie. Nous allons aussi être largement mobilisés autour de France 2030 sur plusieurs sujets : le déploiement des bornes IRVE Infrastructures de recharge pour véhicules électriques , des carburants alternatifs, de l’hydrogène ainsi que tous les sujets de digitalisation. La nouveauté annoncée, c’est le programme CEE Certificat d'économie d'énergie - Mécanisme qui vise à obliger ou encourager des acteurs à réaliser des économies d'énergie via la délivrance d’un certificat qui concerne le fret afin d’encourager le report vers les modes massifiés ferroviaires et fluviaux et décarboner toute la chaîne logistique pour optimiser les usages et le matériel », indique Jérémie Almosni Direction du pôle Villes et territoires durables @ Ademe • Directeur régional de l’Ademe Île-de-France @ Ademe Ile-de-France (Ademe IDF)
, directeur du pôle Ville et territoires durables de l’Ademe • Établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC) placé sous la tutelle conjointe du ministère de la Transition écologique et solidaire et du ministère de l’Enseignement supérieur… depuis janvier 2024, à News Tank, le 21/11/2023. 

Nommé à ce poste à compter du 02/01/2024, il a quitté son poste à la direction régionale Île-de-France de l’Ademe, occupé depuis avril 2021. « La direction Ville et territoires durables regroupe quatre services : la qualité de l’air, les mobilités, le bâtiment et les sites et sols pollués. Sur chacune de ces thématiques, nous embrasserons l’ensemble des missions de l’Agence. Un exercice s’ouvre sur la planification écologique, une autre mission porte sur le financement et la troisième sur l’information et la pédagogie. Il nous faut aussi nourrir notre expertise et bâtir de nouvelles connaissances. »

Entré à l’Ademe en 2018, Jérémie Almosni a auparavant exercé des fonctions au sein d’AFG Compétences & Formations puis de GRDF. Il succèdera en janvier à José Caire, nommé à ce poste en août 2011.

Jérémie Almosni répond aux questions de News Tank.


« L'évolution des comportements passe par l’explication » (Jérémie Almosni)

Vous succéderez à José Caire au poste de directeur du pôle Villes et territoires durables de l’Ademe en janvier 2024. Sur le sujet des transports et des mobilités, quels sont les dossiers pressants de l’Ademe ?

Début janvier 2024, nous lancerons le nouveau bonus auto. Nous travaillons à mettre en œuvre la nouvelle méthodologie. Nous serons aussi largement mobilisés autour de France 2030 sur plusieurs sujets : le déploiement des bornes IRVE, des carburants alternatifs, de l’hydrogène ainsi que tous les sujets de digitalisation. La nouveauté annoncée, c’est le programme CEE qui concerne le fret afin d’encourager le report vers les modes massifiés ferroviaires et fluviaux et décarboner toute la chaine logistique pour optimiser les usages et le matériel. C’est un programme de plusieurs millions d’euros. Nous avons aussi AVELO 3 sur le vélo, des packs sur la mobilité inclusive au niveau régional, etc.

Quelles seront vos missions en tant que directeur du pôle Villes et territoires durables ?

La direction Villes et territoires durables regroupe quatre services qui couvrent de vastes sujets : la qualité de l’air, les mobilités, le bâtiment et les sites et sols pollués. Sur chacune de ces thématiques, nous embrasserons toutes les missions de l’Ademe.

Nous ouvrons un exercice sur la planification écologique, des questions sur la rénovation énergétique et sur l’évolution des dispositifs. La direction Villes et territoires durables devra mettre à disposition son expertise sur ces sujets.

Une autre de nos missions est celle du financement. Via nos appels à projets, nous accompagnons les collectivités sur la qualité de l’air, sur les ZFE Zone à faibles émissions , sur la reconversion des friches, etc. Nous développons un appel à projets avec France 2030 sur la rénovation énergétique des bâtiments. Nous proposons aussi des appels à projets pour le développement de solutions innovantes.

Un arsenal d’outils pour informer les Français »

La troisième de nos missions porte sur l’information et la pédagogie. Pour réussir la transition, il faut bien sûr du progrès et de l’innovation, mais il faut aussi une évolution des comportements et cela passe par l’explication. Il faut développer un arsenal d’outils pour informer les Français.

Enfin, il nous faut nourrir notre expertise et bâtir de nouvelles connaissances. Nous avons plusieurs programmes de recherche car de nombreux enjeux arrivent sur notre agenda : particules ultra-fines, traitements de pollution des sols, bâtiments 4.0, etc.

Vous êtes actuellement directeur régional IdF Île-de-France de l’Ademe. Qu’est-ce qui vous a décidé à ce changement pour la direction Villes et territoires durables ?

J’ai exercé trois ans au sein de la direction régionale Île-de-France. Ces années ont représenté l’une de mes plus belles expériences au sein de l’Ademe, au regard de la diversité des sujets couverts. Mais je connais bien la direction Villes et territoires durables puisque j’y ai été chef de service transports et mobilités. L’enjeu est colossal sur tous les sujets. Au niveau bâtimentaire, on peine à accélérer la rénovation énergétique des bâtiments, le secteur du tertiaire a augmenté de 8 % sa consommation d’énergie sur les 13 dernières années en Île-de-France, donc il faut accompagner ces acteurs. C’est un défi intéressant et excitant.

Quel bilan tirez-vous de votre action au sein de la direction régionale ?

France 2030 a cranté le sujet »

Un bilan extraordinaire. D’abord, grâce à un collectif de travail engagé qui sait pourquoi il est à l’Ademe et déploie une énergie insoupçonnable. J’ai pris mon poste en plein plan de relance et j’ai pu bénéficier de crédits supplémentaires pour l’année 2021 ; cela a triplé le budget de l’Ademe. C’était un momentum assez fort pour développer des projets. France 2030 a cranté le sujet. Ce qui est intéressant en tant que directeur régional, c’est de toucher du doigt l’appétence des différents acteurs (entreprises et collectivités) et être l’agent neutre pour faciliter les relations. Nous avons noué une quarantaine de partenariats depuis mon arrivée en poste. L’une des clés de la transition, c’est d’agir avec les autres.

Comment se déroule votre succession ?

Une image d’agent neutre qui ne cherche qu’à exceller  »

Je ne sais pas encore qui me succèdera mais nous avons reçu une centaine de CV dont de beaux talents. C’est une mission qui impacte, en matière de transition écologique. Nous avons les moyens d’agir et d’accompagner les politiques publiques locales et nationales, y compris financiers, et une image d’agent neutre qui ne cherche qu’à exceller pour la transition écologique.

Jérémie Almosni

Email : jeremie.almosni@ademe.fr

Consulter la fiche dans l‘annuaire

Parcours

Ademe
Direction du pôle Villes et territoires durables
Ademe Ile-de-France (Ademe IDF)
Directeur régional de l’Ademe Île-de-France
Ademe Ile-de-France (Ademe IDF)
Chef du service Transport et mobilité
GRDF
Analyste
GRDF
Chef d’agence réseau gaz - Villeneuve la Garenne
GRDF
Adjoint chef d’agence

Établissement & diplôme

Mines Paris - PSL
Master of science
Insa Lyon (Institut national des sciences appliquées de Lyon)
Master of Science

Fiche n° 43407, créée le 06/04/2021 à 10:57 - MàJ le 21/11/2023 à 17:20

Ademe

• Établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC) placé sous la tutelle conjointe du ministère de la Transition écologique et solidaire et du ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation
• Création : 1991
- Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (Ademe), renommée Agence de la transition écologique en 2020
• Mission : participer à la mise en œuvre des politiques publiques dans les domaines de l’environnement, de l'énergie et du développement durable
• Actions dans la mobilité : soutien à l’innovation sur les offres de mobilité partagée ; suivi du développement de la mobilité électrique ; animation des acteurs du numérique pour développer les solutions de type Maas ; accompagnement des territoires
• Implantations : trois services centraux à Angers, Montrouge et Valbonne, 27 implantations dans 17 directions régionales en métropole et en outre-mer, trois représentations dans les territoires d’outre-mer
• Budget 2022 : 2,1 Md€ d’engagements réalisées dont 737 M€ dans le cadre de France Relance
• Effectif : 1 220 collaborateurs dont 498 en région (2023)
Président : Sylvain Waserman (juillet 2023)
• Contact : Caroline Marek, directrice de cabinet du président
• Tél. : 01 47 65 20 00


Catégorie : Agence publique


Consulter la fiche dans l‘annuaire

Fiche n° 10266, créée le 29/09/2020 à 10:17 - MàJ le 20/09/2023 à 15:25

©  Ademe
Ademe : Jérémie Almosni, directeur du pôle Villes et territoires durables à compter de janvier 2024 - ©  Ademe