Demandez votre abonnement découverte !

VTC : « La bataille se joue désormais dans l’adhésion des chauffeurs » (D. Tsygalnitzky, FreeNow)

News Tank Mobilités - Paris - Interview n°230068 - Publié le 05/10/2021 à 18:15
- +
© CamilleFroment
© CamilleFroment

« Nous récoltons les fruits de la dynamique partenariale entamée avec des acteurs des micro-mobilités tels que Tier Mobility • Opérateur de services de micro-mobilité • Création : octobre 2018 • Mission : déployer des services de trottinette en free floating (60 000) dans 80 villes à travers 10 pays. • Levées de… , Cooltra • Entreprise espagnole de location de deux-roues (scooters électriques, moto, vélo) en libre-service courte durée et en location longue durée pour les particuliers et les entreprises- son offre de… et VOI Technology • Start-up suédoise • Création : 2018 • Activité : service de trottinettes en libre-service • Fréquentation : 6 millions d’utilisateurs (2020) • Situation : - onze pays, - plus d’une… . 5 à 10 % de nos courses et trajets se font désormais via un autre moyen que le VTC », déclare à News Tank Dimitri Tsygalnitzky Directeur général France @ FreeNow
, directeur général France de FreeNow • Fournisseur de services de mobilité formé à partir d’une joint-venture entre BMW et Daimler Mobility • Siège social : Hambourg (Allemagne) • Création : 2019 • Propriétaires : Groupe BMW… , le 05/10/2021. 

Nommé à ce poste en avril 2021, Dimitri Tsygalnitzky a pour mission de déployer les axes du plan stratégique 2021-2022 de cette société née en mars 2019 du rapprochement entre Daimler et BMW Group. FreeNow emploie 1 200 collaborateurs en Europe et une centaine en France, où cette plateforme de mobilité, qui a absorbé le VTCiste Kapten (ex-Chauffeur Privé), s’appuie sur 30 000 conducteurs partenaires. 

« La bataille sur ce marché se joue du côté des chauffeurs. Nous veillons à leur juste rémunération et améliorons en continu la plateforme pour offrir de la visibilité sur leur course et leurs revenus. Nous retrouverons un niveau d’activité pré-crise au 2e ou 3e trimestre 2022. Un tiers de notre base de 3 millions d’utilisateurs est actif, contre 10 % après les confinements. Avec le passe sanitaire et le retour au bureau, la reprise va crescendo », ajoute-t-il.

L’entreprise soigne aussi le segment B to B : « Cette activité représentant 25 % de notre CA Chiffre d’affaires repart comme espéré ». En 2022, son offre B to B va s’enrichir d’un “Budget Mobilité”, proposé aux entreprises afin de couvrir et créditer les déplacements personnels de leurs employés. « Il nous faut aussi muscler la notoriété de la marque FreeNow, créée en septembre 2020, entre deux confinements. Il n’y avait pas pire moment pour faire connaître cette nouvelle identité », souligne-t-il.

Dimitri Tsygalnitzky détaille à News Tank son bilan de l’activité 2021, les signes de reprise, les choix stratégiques de FreeNow, son expansion territoriale et le contexte social qui reste tendu pour les acteurs du VTC.


« Nous nous associons avec des acteurs ayant un scope européen et qui s’appuient sur nous pour s’implanter sur le marché français »

Quel bilan tirez-vous de l’année 2021 ?

Parmi nos objectifs, les deux premiers - expansion territoriale et diversification multimodale - sont atteints avec le déploiement depuis le printemps 2021 de notre offre VTC à Bordeaux, puis à Toulouse, Marseille et Lille, mais aussi notre partenariat en mai 2021 avec le loueur de scooters électriques Cooltra, celui avec le service de véhicules en autopartage Share Now • Service commun d’autopartage • L’un des cinq services de la société de mobilité commune du groupe BMW et de Daimler AG, fondée en 2019. • Fusion des services précédemment indépendants car2go… et celui avec Tier Mobility, d’abord dans des villes allemandes puis sur le marché français. Nous récoltons les fruits de cette dynamique partenariale : 5 à 10 % de nos courses et trajets se font désormais via un autre moyen que le VTC.

Selon quels critères choisissez-vous ces partenaires ?

D’un point de vue stratégique, nous trouvons davantage d’intérêt et de complémentarité dans le fait de nous associer avec des acteurs qui ont un scope européen. C’est le cas de Share Now • Service commun d’autopartage • L’un des cinq services de la société de mobilité commune du groupe BMW et de Daimler AG, fondée en 2019. • Fusion des services précédemment indépendants car2go… , Tier Mobility et de l’opérateur de trottinettes VOI Technology, dont notre plateforme de mobilité intègre les services à Marseille et Bordeaux, depuis le 22/09/2021. Cityscoot Entreprise française qui gère un service de location de scooters électriques en libre-service en free-floating - Service disponible à Paris (juin 2016) et dans une quinzaine de villes… étant déjà bien implanté, il a moins d’intérêt à s’appuyer sur nous. En revanche, Cooltra, connu en Europe du Sud mais moins en France, s’appuie sur notre notoriété pour étendre ses services. Cela ne les empêche pas de disposer de leur propre application. Il est d’ailleurs probable que les fans de la marque n’utiliseront que l’appli Cooltra.

En s’associant à des partenaires dans les micro-mobilités, c’est l’effet intégrateur et démultiplicateur qui est recherché »

Mais si vous habitez Bordeaux et que, peu importe Tier ou VOI, vous cherchez avant tout une trottinette, via notre plateforme vous pouvez indifféremment choisir l’une ou l’autre. Si Tier remporte l'AMI Appel à manifestation d’intérêt trottinettes de la Ville de Marseille [clôturé le 23/08/2021, entrée en vigueur prévue le 23/10/2021, conclu pour 4 ans maximum, NDLR], il en sera de même sur notre appli entre VOI et Tier. C’est l’effet intégrateur et démultiplicateur qui est recherché. Des facilités d’accès sont aussi proposées aux premiers utilisateurs de ces services de micro-mobilité. Et quand ces derniers prennent pied dans une ville où nous sommes, notre plateforme en quelques jours l’intègre. A l’inverse, nous ne sommes pas forcément présents là où nos partenaires sont. Par exemple, Tier exerce à Grenoble, où n’avons pas prévu d’aller pour des raisons de marketing, d’offre et de demande.

Quels sont vos autres objectifs de l’année ?

Certains ne sont pas entièrement atteints. Muscler la notoriété de la marque reste un objectif. FreeNow a été créée en septembre 2020, entre deux confinements : il n’y avait pas pire moment pour faire connaître notre nouvelle identité. Nous voulons être reconnus comme une marque offrant des solutions de mobilité. Le 4e objectif, c’est le renforcement de notre activité B to B. L’usage de nos services a lieu à 50 % dans un contexte professionnel. Cette activité représente 25 % de notre CA Chiffre d’affaires , elle repart comme cela était espéré, c’est un segment à accompagner et conforter. 

Il y a un an, les 3/4 du parc VTC étaient thermiques, contre 60 % actuellement »

Dernier objectif, contribuer à la transition énergétique et convertir nos chauffeurs au VE. Un millier d’entre eux sont concernés. Il y a un an, les 3/4 du parc VTC étaient thermiques, contre 60 % actuellement et avec davantage de chauffeurs. Les trajets en véhicules électriques réservés via l’appli augmentent. Nous multiplions aussi les partenariats avec des constructeurs (Kia, Nissan, Toyota) pour travailler sur les tarifs de VE à l’achat et en leasing. Pour aider les chauffeurs à réduire leur empreinte carbone, nous nous sommes rapprochés de WeNow qui propose un dispositif d'éco-conduite. Une dizaine de chauffeurs le testent. On veut qu’ils soient au moins une trentaine d’ici la fin 2021.

Avant FreeNow et Kapten, Chauffeur Privé, lancée en 2011 puis rachetée en 2017 par Daimler, s'était ancrée dans le B to B en travaillant avec des restaurants, sociétés de médias, du conseil et du luxe. « La solution Kapten Business, dédiée à la gestion des déplacements professionnels des collaborateurs en entreprise et devenue en octobre 2020 FreeNow for Business, a ouvert le champ dans toute l’Europe avec 30 000 entreprises clientes dont 3 500 en France. Sur notre site de Levallois, une quinzaine d’employés est dédiée au B to B », indique Dimitri Tsygalnitzky. FreeNow s’efforce de casser l’image d’un service premium « sans impacter la qualité de service ». Les clients sont de toutes tailles et tous secteurs : web et e-commerce (Square, Doctolib), groupes du BTP, grande distribution, PME… « Durant le confinement, le B to B s’est poursuivi de par les clients que nous comptons : SNCF, hôpitaux, Ehpad, sociétés d’avocats, l’Assemblée nationale », ajoute Dimitri Tsygalnitzky. Pour développer l’offre, les acheteurs au sein des grands groupes sont les travel managers : « Les dépenses de train et d’avion sont dans leur viseur, moins la mobilité urbaine, souvent négligée. C’est un segment certes moins coûteux mais à fort impact sur l’engagement des collaborateurs ». La proposition de valeur de FreeNow consiste à réduire l'éparpillement des notes et frais de mobilité urbaine, à centraliser en offrant de la visibilité, du reporting… « Nous lancerons début 2022 un Budget Mobilité pour que les entreprises proposent à leurs collaborateurs un crédit pour leurs consommations personnelles de services multimodaux (scooters, trottinettes, VAE, autopartage, VTC). Un 1er client important le teste en Allemagne. Nous cherchons un 1er bêta-testeur pour adapter l’offre au marché français avant de le proposer aux 3 500 entreprises clientes », indique Auriane Nirascou, directrice de FreeNow for Business France.

Quand pensez-vous retrouver un niveau d’activité d’avant la crise ?

Certainement au 2e ou 3e trimestre 2022. Un tiers de notre base, qui compte 3 millions d’utilisateurs, est actif, contre 10 % après les confinements. Avec le passe sanitaire, le retour au bureau et la confiance retrouvée, la reprise va crescendo.

Parmi nos 30 000 conducteurs partenaires, la moitié sont actifs chaque mois »

Parmi nos 30 000 conducteurs partenaires, c’est à dire dotés de l’application, la moitié sont actifs chaque mois. Nombre d’entre eux ont mis en suspens leur activité jusqu’en septembre 2021. D’autres l’ont purement stoppé pour bénéficier du fonds de solidarité. Depuis l’arrêt de ces aides cet été, on observe un net retour de l’activité, de l’ordre de +30 % par semaine.  

N'êtes-vous pas tenté de passer d’une plateforme à un opérateur de mobilité ?

Ce grand saut a été tenté, sans succès, lors du déploiement de nos trottinettes électriques Hive à Paris en 2019. On a même pensé à répondre à l'époque à l'AO appel d’offres de la Ville de Paris sur le marché de location des trottinettes. Il faut savoir reconnaître les échecs et en tirer des leçons. Nos trottinettes jaune fluo Hive ont été revendues à Tier. C’est ainsi, chacun son métier. 

Le climat social qui règne dans la profession des chauffeurs VTC joue-t-il sur votre fonctionnement ?

Nous travaillons beaucoup sur ces relations avec les chauffeurs partenaires. On s’efforce d'être la plateforme qu’ils préfèrent, de veiller à leur juste rémunération, en pratiquant une commission plus basse qu’Uber : 20 % HT Hors taxes contre 25 % HT. Le prix minimal d’une course est de 8 €, contre 7 € chez nos concurrents. Nous proposons une protection sociale, une équipe d’une trentaine d’employés est affectée 5j/7 à la gestion des chauffeurs et une ligne téléphonique leur est dédiée 7j/7.

Une charte est en préparation avec le syndicat des chauffeurs de VTC »

Une charte est aussi en préparation avec le syndicat des chauffeurs de VTC. Côté chauffeurs ou flottes/sociétés de chauffeurs, ce qui nous challenge, c’est l’amélioration continue de la plateforme pour qu’elle offre de la visibilité sur la course, les revenus et que tout soit géré en self-service. La bataille sur ce marché se joue du côté de ces chauffeurs. Côté usager aussi, nous rendons plus fluide et intuitive l’expérience et plus forte la fidélisation. Une centaine de développeurs s’y attellent. FreeNow emploie 1 200 collaborateurs en Europe dont une moitié de développeurs entre Barcelone, Berlin et Hambourg. En France, nous sommes une centaine à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine).

Dimitri Tsygalnitzky


Consulter la fiche dans l‘annuaire

Parcours

FreeNow
Directeur général France
Free Now
VP FREE NOW for Business - Western Europe
Kapten
VP Kapten Business
Sabre Corporation
General Manager France
Sabre Corporation
Sales Director France
Sabre Corporation
Business Development Manager EMEA
Amadeus IT Group
Senior Consultant EMEA
Amadeus IT Group
Sales Account Executive France

Établissement & diplôme

Inseec (Inseec school of business & economics)
Master Commercial engineering and Project management

Fiche n° 41934, créée le 23/11/2020 à 14:48 - MàJ le 06/04/2021 à 11:28

FreeNow

Fournisseur de services de mobilité formé à partir d’une joint-venture entre BMW et Daimler Mobility
Siège social : Hambourg (Allemagne)
• Création : 2019
• Propriétaires : Groupe BMW, Daimler
Nombre d’employés : 1 200 en Europe (2021), une centaine en France à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine)
Zones desservies : Allemagne, Royaume-Uni, Irlande, Espagne, Italie, Portugal, Pologne, Roumanie, Suède, Autriche
PDG européen : Eckart Diepenhorst
PDG : Mark Berg
Directeur général France  : Dimitri Tsygalnitzky


Catégorie : [MOBCO] Opérateur de transports


Consulter la fiche dans l‘annuaire

Fiche n° 11816, créée le 10/03/2021 à 04:21 - MàJ le 05/10/2021 à 18:05

© CamilleFroment
© CamilleFroment