Demandez votre abonnement gratuit d'un mois !

Think Mobilités 2024 : « Les collectivités déploieront des IRVE de puissance moyenne » (Sylvain Laval)

News Tank Mobilités - Paris - Actualité n°318768 - Publié le 22/03/2024 à 17:30
- +
©  Seb Lascoux
Recharge des véhicules électriques : 100 000 bornes, et après ? - ©  Seb Lascoux

« La principale fonction des collectivités locales n’est pas de déployer partout des bornes de recharge ultra-rapides. Ce n’est pas notre vocation, mais plutôt celle des hubs en cours de déploiement. Les collectivités déploieront des bornes de recharge de puissance moyenne pour les personnes qui n’ont pas d’autres options que l’espace public pour se charger », indique Sylvain Laval Co-président de la Commission mobilités @ Association des maires de France et des présidents d’intercommunalités (AMF) • Président @ Syndicat mixte des mobilités de l’aire grenobloise (SMMAG… , président du Syndicat mixte des mobilités de l’aire grenobloise, vice-président de Grenoble Alpes Métropole, et co-président de la commission mobilités de l’AMF Association des maires de France et des présidents d’Intercommunalités , lors de la table ronde « Recharge des véhicules électriques : 100 000 bornes, et après ? » dans le cadre du Think Mobilités « Décarbonation des mobilités : quels investissements, coordination et compétences ? » organisé par News Tank Mobilités le 19/03/2024.

280 personnes étaient inscrites à l'événement qui s’est tenu de 9h à 14h à Sorbonne Université, Campus Pierre et Marie Curie (Paris).

Les intervenants lors de cette table ronde étaient :

• Gautier Chatelus Président @ Logivolt Territoires • Directeur adjoint du département Infrastructure et Mobilité @ Banque des territoires
, directeur adjoint infrastructures et mobilité à la Banque des Territoires • Entité du groupe Caisse des dépôts rassemblant en une structure unique les expertises internes de cette dernière à destination des territoires (conseil et ingénierie, prêts à l’habitat et au…  ;
• Clément Molizon Délégué général @ Avere-France
, délégué général de l’Avere-France • Association nationale pour le développement de la mobilité électrique • Création : 1978 • Missions :- Promouvoir la mobilité électrique auprès des élus, institutions, entreprises, grand-public……  ;
• Éric Plaquet, président du Gireve Groupement pour l’Itinérance de la Recharge Électrique des Véhicule .


« Il n’y aura pas de bornes de recharge partout en France » (Clément Molizon, Avere-France)

Clément Molizon - ©  Seb Lascoux

  • « Avere-France a publié une étude fin 2023 intitulée “Hit the Road”. Elle aborde un certain nombre de sujets liés au maillage, notamment celui des zones sous-équipées. Nous devons identifier les endroits où il y a soit peu de bornes, soit pas assez.
  • Nous progressons graduellement dans la réalisation du maillage sur le territoire, mais les zones sous-équipées sont nombreuses et il y aura toujours une certaine hétérogénéité dans ce maillage. La France est un pays diversifié avec des territoires variés, et le déploiement de la recharge suivra la même logique. Par exemple, l'Île-de-France est très bien équipée en bornes de recharge, en raison de la forte concentration de population et de la présence de nombreux résidents vivant dans des logements collectifs sans accès à un stationnement, qui doivent donc se recharger sur la voie publique.
  • Dans certaines zones, où il y aura peu de bornes de recharge publiques, il pourrait y avoir des bornes de recharge privées. Il n’y aura pas de bornes de recharge partout en France, et nous devons prendre en considération l’ensemble du maillage. »

Clément Molizon, délégué général de l’Avere-France, lors du Think Mobilités.

« Observer ce qu’il se passe sur le terrain » (Gautier Chatelus, Banque des Territoires)

Gautier Chatelus - ©  Seb Lascoux

  • « La demande est exponentielle, ce qui signifie que la réalité de la demande peut évoluer en quelques années. Cependant, si des bornes de recharge sont installées les unes à côté des autres, la demande peut chuter.
  • En tant qu’investisseur, nous avons de nombreuses interrogations car les choses évolueront très rapidement. Il est essentiel d’avoir une projection sur ce dont nous aurons besoin à l’avenir, et de comprendre la trajectoire de l'évolution du marché. On doit réfléchir à garantir une offre de qualité partout sur l’ensemble du territoire, que ce soit le long des autoroutes, à proximité des aéroports ou dans les zones rurales.
  • Dans l’anticipation, il est crucial de ne pas oublier la qualité de service. Si nous dimensionnons les bornes pour les jours de grands départs, 90 % d’entre elles pourraient rester inutilisées. Il est impératif d’anticiper cela et d’adopter une approche plus mobile des bornes. Nous devons observer ce qu’il se passe sur le terrain, sécuriser les terrains nécessaires et mener des études approfondies.
  • Les bornes de recharge sont largement considérées comme un élément clé de la mobilité électrique, elles sont indispensables. Il existe de nombreux endroits où l’on peut recharger, que ce soit sur l’autoroute avec Fastned, sur les grands réseaux équipés de bornes de recharge rapide, ou encore dans les domiciles et les parcs résidentiels. Il convient également de prendre en compte les réseaux d’initiatives publiques. »

Gautier Chatelus, directeur adjoint infrastructures et mobilité, Banque des Territoires, lors du Think Mobilités.

« Éviter de dupliquer les investissements déjà réalisés » (Sylvain Laval, SMMAG • Autorité organisatrice des mobilités (ex-SMTC Grenoble) dont le périmètre de transport urbain s'étend sur trois intercommunalités autour de Grenoble et Voiron - TAG exploité par M TAG… )

Sylvain Laval - ©  Seb Lascoux

  • « Tout ne repose pas sur la recharge publique dans l’espace public accessible des collectivités. Ces dernières travaillent avec les outils qui leur sont disponibles, tels que les schémas directeurs d’investissement pour les bornes de recharge. C’est dans le cadre de l'élaboration de ces schémas que nous sommes en mesure de définir précisément les besoins, en tenant compte des sites et des usages.
  • Dans un centre urbain dense, les enjeux sont différents par rapport à une périphérie. Une commune centrale déjà bien desservie par de nombreux modes de mobilité doit tenir compte du fait que les propriétaires de véhicules n’ont pas nécessairement de places de stationnement attitrées. Nous devons donc collaborer avec les parkings en ouvrages.
  • En revanche, dans une commune de première couronne urbaine où le niveau de service en transport en commun est plus élevé et en plein développement, l’objectif est d’offrir une charge principale plutôt qu’opportuniste. Il est essentiel de fournir une offre publique pour ceux qui n’ont pas d’autre choix.
Une carte précise des besoins »
  • Nous établissons une carte précise des besoins et nous ne travaillons pas en silos. Il est essentiel d’avoir une vue d’ensemble avec tous les acteurs impliqués dans la question des bornes. La contribution du secteur privé est également importante, avec les domiciles, les commerces et les entreprises qui représentent des opportunités significatives. Pour les collectivités, il s’agit d'éviter de dupliquer les investissements déjà réalisés. Nous devons répartir les tâches dans un souci d’efficacité des dépenses.
  • Les collectivités gèrent les parkings en ouvrage via des DSP Délégation de service public , des régies ou des SEMOP Société d'économie mixte à opération unique , et il existe un besoin d’investissement important à cet égard. Ces parkings sont soumis à des normes plus strictes en ce qui concerne l’installation des bornes de recharge, en raison des enjeux de sécurité et des normes incendie, ce qui entraîne des coûts significatifs à prendre en compte. Parallèlement, il y a la question des parkings relais, qui contribuent à organiser la mobilité à grande échelle dans les agglomérations. Ils doivent également fournir une offre de recharge, souvent de moindre intensité.
Les collectivités déploieront des bornes de recharge de puissance moyenne »
  • L’enjeu de la consommation énergétique est également important. La principale fonction des collectivités locales en la matière n’est pas de déployer des bornes de recharge ultra-rapide partout. Ce n’est pas notre vocation, mais plutôt celle des hubs en cours de déploiement. Les collectivités déploieront des bornes de recharge de puissance moyenne pour les personnes qui n’ont pas d’autres options que l’espace public pour se charger. Cette approche est adaptée à chaque territoire et la démarche est en cours partout. »

Sylvain Laval, président du SMMAG, vice-président, Grenoble Alpes Métropole, co-président de la commission mobilités, AMF

« Les données jouent un rôle crucial dans l’aide à la décision » (Éric Plaquet Président @ Gireve
, GIREVE • Plateforme d’interopérabilité européenne qui vise à organiser la rencontre entre les acteurs du secteur de la recharge électrique (gestionnaires de parcs de bornes de recharge, opérateurs de… )

Éric Plaquet - ©  Seb Lascoux

  • « La question importante est l’optimisation des implantations. GIREVE fournit une assistance aux acteurs publics et privés, et nous envisageons de mettre en place des outils plus automatisés, performants et flexibles, utilisables par tous. Pour ce faire, il est nécessaire d’avoir deux bases de données : une pour la collecte et une pour la circulation massive de données de qualité.
  • Les données jouent un rôle crucial dans l’aide à la décision et dans l’information des différents acteurs, en commençant par le consommateur final qui, dans cet écosystème, a un droit d’information significatif.

  • En France, nous disposons de l’un des écosystèmes les plus matures au monde, avec une grande diversité d’acteurs. La fragmentation des acteurs montre que le défi lié aux données est d’autant plus important, que ce soit en termes de volume de données à manipuler, de problématiques traditionnelles, de protection des secrets commerciaux, de cybersécurité ou de propriété intellectuelle.
  • L'écosystème est en pleine croissance, et il existe d’autres secteurs où nous rencontrons les mêmes contraintes et problématiques, où les acteurs publics jouent également un rôle crucial. Les politiques publiques nous orienteront vers une circulation plus intense des données, car une meilleure circulation de l’information conduit à une amélioration de la qualité pour le consommateur final. »

Éric Plaquet, président du GIREVE

« Les données d’usage sont cruciales pour élaborer une stratégie » (Clément Molizon, Avere-France)

  • « Il existe deux types de données liées aux points de charge : les données statiques et les données dynamiques. Les données statiques comprennent des informations telles que la localisation GPS Géo-positionnement par satellite , la puissance, les types de connecteurs, les heures d’ouverture et l’accessibilité au public (par exemple, sur l’autoroute). Les données dynamiques, quant à elles, concernent la disponibilité du chargeur, s’il est occupé, en panne ou en maintenance.
  • Les données d’usage sont cruciales pour élaborer une stratégie à court et moyen terme, notamment pour déterminer le nombre de centrales nécessaires pour alimenter les points de recharge. Les données de prix, qu’elles soient B to B ou B to C, sont également importantes à prendre en compte. Enfin, la qualité est un aspect complexe, car elle varie selon le point de vue du conducteur. »

Clément Molizon, délégué général, Avere-France

« Le processus de décision au sein de la copropriété est souvent long » (Gautier Chatelus, Banque des Territoires)

Gautier Chatelus - ©  Seb Lascoux

  • « Il existe un droit à la prise dans le logement social et collectif, ce qui peut être plus perturbateur qu’autre chose lorsque quelqu’un souhaite se brancher à une prise. L'équipement d’un immeuble est une décision lourde impliquant de multiples acteurs et opérateurs. Le processus de décision au sein de la copropriété est souvent long, jusqu’au moment où la borne est finalement opérationnelle. Il est essentiel de savoir comment communiquer avec les copropriétés, car les opérateurs impliqués ne sont pas les mêmes que ceux qui s’occupent de la voirie publique. De même, les acteurs impliqués dans les installations dans les entreprises diffèrent également. L’objectif principal est de faciliter le parcours du client.
La fluidité n’est pas encore totalement atteinte »
  • Nous avons examiné les domaines dans lesquels nous pourrions intervenir. De nombreux acteurs se sont concentrés sur la voirie publique, mais il est parfois difficile de concilier les initiatives privées et publiques. Lorsque nous élaborons un schéma directeur pour les IRVE Infrastructures de recharge pour véhicules électriques , il est crucial de comprendre la stratégie de chaque acteur, y compris les grandes surfaces, qui ont une stratégie nationale et doivent la déployer sur le territoire.
  • La fluidité n’est pas encore totalement atteinte, et nous devons trouver des moyens d’offrir aux clients un parcours simple, avec des données en temps réel sur la disponibilité des bornes, leur puissance, ainsi que des informations sur la manière de les utiliser. Notre objectif est de réduire les obstacles à l’utilisation des véhicules électriques grâce à l’aide d’Avere et de Gireve. »

Gautier Chatelus, directeur adjoint infrastructures et mobilité, Banque des Territoires

Table ronde "Recharge des véhicules électriques : 100 000 bornes, et après ?" - ©  Seb Lascoux

« La multiplicité des acteurs garantira la transparence et un service de qualité » (Éric Plaquet, Gireve Groupement pour l’Itinérance de la Recharge Électrique des Véhicule )

  • « Les consommateurs ont besoin de transparence concernant leurs achats dans ce domaine. Ce que nous voyons n’est que la partie émergée de l’iceberg en termes de qualité, et le sujet est bien plus vaste. Le premier enjeu est de trouver une IRVE, puis de s’assurer qu’elle est disponible, et enfin, de pouvoir choisir un mode de paiement confortable et transparent quant aux coûts associés.
Les acteurs s’efforcent de fournir des applications de qualité »
  • La disponibilité des données nécessite une forme de standardisation ou un accord entre les territoires sur ce que signifie la qualité des données. En France, les acteurs s’efforcent de fournir des applications de qualité, avec des services et des informations. C’est grâce à la multiplicité des acteurs que nous pouvons garantir la transparence et un bon service. Les législateurs du monde entier veillent à ce que le marché reste ouvert et accessible, et des organismes seront mis en place pour comparer les acteurs entre eux. »

Éric Plaquet, président, GIREVE

Sylvain Laval


Consulter la fiche dans l‘annuaire

Parcours

Grenoble-Alpes Métropole
Vice-président chargé de l’espace public, de la voirie, des infrastructures cyclables et des mobilités douces
Commune de Saint-Martin-le-Vinoux
Maire
Commune de Saint-Martin-le-Vinoux
Conseiller municipal délégué en charge des entreprises
Ministère de la Justice
Chef de cabinet de la Garde des sceaux
Ministère de la Fonction publique
Chef de cabinet adjoint et Conseiller parlementaire de la ministre
Ministère en charge de l’Enseignement supérieur et de la Recherche
Chef de cabinet et conseiller parlementaire de la ministre
Ministère en charge de l’Enseignement supérieur et de la Recherche
Chef de cabinet adjoint en charge des relations avec le Parlement et les élus
Ministère en charge de l’enseignement supérieur et de la recherche
Conseiller en charge des relations avec le Parlement et les élus
Assemblée nationale (AN)
Conseiller parlementaire en charge de la Commission des finances - Groupe SRC
MJS (Mouvement des jeunes socialistes)
Secrétaire national à l'économie et à la fiscalité

Établissement & diplôme

Universität Stuttgart
Master empirische Politik und Sozialforschung - Sciences politiques et sociologie
Sciences Po Bordeaux (IEP Bordeaux)
Diplôme d'établissement et Master de gouvernance des administrations et organisations, Action publique

Fiche n° 41131, créée le 09/10/2020 à 14:34 - MàJ le 05/05/2022 à 10:38

Gautier Chatelus


Consulter la fiche dans l‘annuaire

Parcours

Logivolt Territoires
Président
Banque des territoires
Directeur adjoint du département Infrastructure et Mobilité
Caisse des Dépôts - Direction Investissement et Développement Local
Directeur Investissement Sr, Responsable financements innovants
CDC Infra Management
Directeur des investissements puis Président - CEO
CDC Infrastructure
Directeur des investissements - membre du comité de direction
Total E&P
Vice-Président Abu Dhabi
Total Gaz Electricité
Vice-président Inde-Thaïlande
Ministère de l’Economie et des finances
Chef du Bureau Equipement, Transport, Energie
Ministère de l’Equipement et des Transports
DAEI - responsable réseaux trans-européens
Institut National de recherche sur les transports (INRETS)
Economiste et chef de projet

Établissement & diplôme

École des hautes études en sciences sociales (EHESS)
DEA, Analyse et politiques économiques
École polytechnique (X)
Diplôme

Fiche n° 47589, créée le 20/10/2022 à 17:46 - MàJ le 20/10/2022 à 18:14

Clément Molizon


Consulter la fiche dans l‘annuaire

Parcours

Avere-France
Délégué général
Avere-France
Délégué général adjoint en charge des relations institutionnelles
Avere-France
Responsable des relations institutionnelles
Groupe Domaines publics
Consultant en affaires publiques
Mairie de Talence
Chargé de mission stagiaire

Établissement & diplôme

Sciences Po Bordeaux (IEP Bordeaux)
Master affaires publiques et représentation des intérêts
Sciences Po Bordeaux (IEP Bordeaux)
Bachelor de sciences politiques
Université Libre de Bruxelles (ULB)
Sciences politiques et gouvernement

Fiche n° 46699, créée le 05/07/2022 à 17:03 - MàJ le 08/04/2024 à 16:23

Eric Plaquet


Consulter la fiche dans l‘annuaire

Parcours

Gireve
Président
Invest In Clean plc
Président
Matra/Pininfarina/Gaussin
General manager, business unit manager, VP sales
Lagardere/Matra Automobile
VP Finance, M&A manager, et audit manager
Price Waterhouse Coopers
Consultant

Établissement & diplôme

ESCP Business School (ESCP)

Fiche n° 50741, créée le 23/01/2024 à 11:41 - MàJ le 23/01/2024 à 11:49

Syndicat mixte des mobilités de l’aire grenobloise (SMMAG)

• Autorité organisatrice des mobilités (ex-SMTC Grenoble) dont le périmètre de transport urbain s'étend sur trois intercommunalités autour de Grenoble et Voiron
- TAG exploité par M TAG (ex-Semitag) en SPL (Grenoble Alpes Métropole - 49 communes)
- Pays voironnais Mobilité exploité par Perraud Voyages (Communauté d’agglomération du Pays voironnais - 31 communes)
- TouGo exploité par G’R4 (CarPostal Interurbain, Philibert Transport, Europe Autocars, Autocars Dalbon-Goulaz) (Communauté de communes Le Grésivaudan - 43 communes)
• Création : octobre 1973 (SMTC)
- 01/01/2020 : SMMAG
• Quatre membres :
- Grenoble Alpes Métropole
- Communauté d’agglomération du Pays voironnais
- Communauté de communes Le Grésivaudan
- Département de l’Isère
Budget prévisionnel pour 2022 : 72 M€ investissements / 128 M€ pour les dépenses de fonctionnement
• Chiffre d’affaires M TAG :139 M€
• Effectifs (M TAG) : 1 480 salariés (2022)
• Président (SMMAG) : Sylvain Laval, maire (DVG) de Saint-Martin-le-Vinoux
• Président (M TAG) : Jean-Paul Trovéro, maire (PCF) de Fontaine
• Directeur général (M TAG) : Michaël Guthmuller
• Tél : 04 76 59 59 59


Catégorie : AOM et délégataires


Adresse du siège

3 rue Malakoff
38000 Grenoble France


Consulter la fiche dans l‘annuaire

Fiche n° 10366, créée le 30/09/2020 à 15:30 - MàJ le 10/10/2023 à 15:04

Banque des territoires

• Entité du groupe Caisse des dépôts rassemblant en une structure unique les expertises internes de cette dernière à destination des territoires (conseil et ingénierie, prêts à l’habitat et au secteur public local, investissements en fonds propres, opérateur de logement social, services bancaires, consignations et dépôts spécialisés)
• Création : mai 2018
• Missions :
- centraliser les compétences et les capacités d’intervention de la Caisse des Dépôts et de ses deux filiales, la SCET et CDC Habitat,
- gamme d’offres et de services autour de trois expertises  : conseiller, financer et opérer.
• 16 directions régionales
• 37 implantations territoriales
• Effectif : 1 733 salariés (fin 2021, Cour des comptes - rapport de novembre 2022)
• Directeur général : Olivier Sichel, directeur général délégué du groupe Caisse des dépôts
• Contact : Mélanie Pauvros, directrice de cabinet du directeur général
• Tél. : 01 58 50 00 00


Catégorie : Etat
Maison mère : Caisse des Dépôts


Adresse du siège

72, avenue Pierre Mendès France
75013 Paris France


Consulter la fiche dans l‘annuaire

Fiche n° 10271, créée le 29/09/2020 à 10:31 - MàJ le 09/04/2024 à 14:10

Avere-France

• Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
• Création :
1978
• Missions :
- Promouvoir la mobilité électrique auprès des élus, institutions, entreprises, grand-public…
- Informer l’ensemble des parties prenantes et les utilisateurs en diffusant des informations objectives, fiables et à valeur ajoutée
- Défendre des positions favorables au développement de la mobilité électrique et les intérêts communs des acteurs de cet écosystème
- Représenter la diversité des acteurs de l’écosystème de la mobilité électrique dans leur complémentarité
- Fédérer tous les acteurs de la mobilité électrique
- Pilote également le programme de CEE Advenir
• Adhérents : 257 (avril 2024)
• Effectifs : 18 membres permanents, 27 membres au conseil d’administration (avril 2024)
• Président : Antoine Herteman
Délégué général : Clément Molizon (depuis le 05/07/2022)
• Responsable du programme Advenir : Ludovic Coutant
• Contact : Paul Danielzik, responsable communication
• Tél. : 01 53 25 00 68


Catégorie : Groupement professionnel


Adresse du siège

5 rue du Helder
75009 Paris France


Consulter la fiche dans l‘annuaire

Fiche n° 10270, créée le 29/09/2020 à 10:30 - MàJ le 11/04/2024 à 11:09

Gireve

• Plateforme d’interopérabilité européenne qui vise à organiser la rencontre entre les acteurs du secteur de la recharge électrique (gestionnaires de parcs de bornes de recharge, opérateurs de service, constructeurs, énergéticiens…)
• Création : 2013
• Missions : mettre à disposition des opérateurs du secteur de la recharge électrique des outils pour nouer des partenariats :
- base de données européenne des points de recharge pour véhicules électriques
- place de marché pour la conclusion des accords d’itinérance entre opérateurs
- plateforme d’interopérabilité permettant d'échanger en temps-réel entre opérateurs
• Présent dans plus de 30 pays :
- 900 opérateurs connectés
- 470 000 points de recharge référencés (mars 2024)
• Actionnaires : Renault, Comité national routier (CNR), Caisse des dépôts, EDF, Enedis, Demeter Partners et FMET
• Chiffre d’affaires : 879 200 € en 2019 (dernier connu)
• Président : Éric Plaquet (depuis septembre 2020)
• Contact : Marie Bonnefous, responsable communication
• Tél. : 01 39 53 01 41


Catégorie : IT


Adresse du siège

7 avenue de la Cristallerie
92310 Sèvres France


Consulter la fiche dans l‘annuaire

Fiche n° 10302, créée le 29/09/2020 à 17:05 - MàJ le 08/04/2024 à 16:21

©  Seb Lascoux
Recharge des véhicules électriques : 100 000 bornes, et après ? - ©  Seb Lascoux