Demandez votre abonnement gratuit d'un mois !

Vélo : « Le Calvados prévoit 37 M€ pour développer les voies cyclables » (Cédric Le Floch, CD 14)

News Tank Mobilités - Paris - Interview n°248435 - Publié le 19/04/2022 à 13:00
- +
©  Ugap
Cédric Le Floch, directeur des achats au Département du Calvados - ©  Ugap

« Depuis la mise en application de la loi NOtre Loi du 07/08/2015 portant nouvelle organisation territoriale de la République et le transfert de compétence transport des Départements vers les Régions, on observe une perte de la cohérence du maillage sur le territoire du Calvados et une montée des dépenses. Le budget lié aux dépenses de fonctionnement s'élevait à 2 M€ avant 2016, contre entre 4 et 5 M€ par an en 2022 », déclare Cédric Le Floch Directeur des achats publics @ Département du Calvados
, directeur des achats du Département du Calvados • Département située dans la Région Normandie• Création : 1790• Préfecture : Caen• Gère 5 594 kilomètres de routes, essentiellement des chaussées à deux voies• Mission de transports scolaires et… , à News Tank le 19/04/2022.

La mission de transports scolaires et interurbains du CD14 conseil départemental du Calvados est cédée depuis septembre 2017 à la Région Normandie • Région administrative française située au nord-ouest de la France et bordée par la Manche • Rassemble 5 départements (le Calvados, l’Eure, la Manche, l’Orne et la Seine-Maritime) et 2 884… , à l’exception du transport des élèves en situation de handicap. Or, « un budget annuel de 2,3 M€ est alloué au fonctionnement des services de TAD Transport à la demande des élèves handicapés. Des VTC Voiture de transport avec chauffeur et des taxis sont mis à leur disposition pour les transporter. »

« Pour le développement des pistes cyclables, la construction d’une véloroute maritime et le projet phare du mandat de véloroute du Sud Calvados, une autorisation de programme de 37 M€ est prévue. Le Département propose près de 500 kilomètres de véloroutes et comptera à terme 700 kilomètres de voies vertes, pistes cyclables ou voies partagées à la croisée de plusieurs grands itinéraires nationaux et européens. »

Cédric Le Floch détaille la politique cyclable du Calvados, des aides à l’achat destinées aux agents départementaux jusqu’aux aménagements prévus pour renforcer le maillage territorial.


« Nous consacrons 1,5 M€ par an au développement des véloroutes, voies vertes, pistes cyclables et voies partagées » (Cédric Le Floch)

Quel bilan dressez-vous du premier plan vélo 2004-2016 du Département ?

Nous avons proposé un premier plan vélo 2004-2016 avec des aménagements qui ont été couronnés de succès. Nous avons développé un réseau d’itinéraires structurants sur le littoral, l’itinéraire nord/sud de la Vallée de l’Orne. Parallèlement, une offre de services s’est progressivement étoffée avec l’accueil, l’hébergements, les supports de guidage et la promotion des grands itinéraires.

Intégrer les aménagements cyclables dans des itinéraires nationaux ou européen »

L’autre volet de ce plan vélo départemental consistait à intégrer ces aménagements cyclables dans des itinéraires nationaux ou européens tels que l’itinéraire des plages du débarquement au Mont-Saint-Michel, la Vélo Francette, la Seine à Vélo, et l’Eurovélo 4 dont le Département est pilote de la section française.

La reconduction du plan vélo en 2019-2025 vise-t-elle à dépasser la logique initiale de constitution de grands itinéraires pour accéder sur un plan national au statut de destination cyclable ?

En effet, le Département du Calvados propose actuellement près de 500 kilomètres de véloroutes. À terme, le département comptera 700 kilomètres de voies vertes, pistes cyclables ou voies partagées à la croisée de plusieurs grands itinéraires nationaux et européens. Le Département du Calvados consacre 1,5 M€ par an à ce plan afin de répondre à trois enjeux : attractivité des grands itinéraires, garantie d’un niveau de maintenance élevé et l’objectif de faire du Calvados une destination vélo. Les itinéraires structurants du plan vélo départemental sont inscrits aux schémas régional, national et européen des véloroutes et voies vertes. Le Calvados est traversé par quatre grands itinéraires. L’une de nos priorités est l’achèvement des itinéraires structurants avec la véloroute littorale du Bessin à échéance 2022 et le développement d’un itinéraire Sud-Calvados reliant Livarot à Vire d’ici 2025.

Comment aidez-vous les collectivités à finaliser les itinéraires identifiés dans le précédent plan ?

Le Département propose pour ce faire des aides majorées aux collectivités. Pour offrir des itinéraires qualitatifs, il est prévu de repositionner l’itinéraire littoral, parfois dévié dans les terres, en proximité de la côte (ex : continuité Honfleur-Deauville) et de requalifier certains axes, aujourd’hui partagés, en sites propres. Nous souhaitons également garantir un niveau de maintenance élevé avec un entretien courant, la réhabilitation des voies vertes en fin de vie ou encore la mise à jour de l’information destinée aux usagers.

Qu’est-il prévu pour mailler le territoire et faire du Calvados une destination vélo ?

17 boucles d’intérêt départemental, destinées à compléter l’offre de loisir existante, sont mises à l’étude en coordination avec Calvados Attractivité et les acteurs locaux. Une offre de nature structurée, associant les ENS espaces naturels sensibles , le vélo et la randonnée sera aussi proposée, en améliorant l’accès, le balisage, les accueils vélo sur les ENS situés en périphérie du réseau cyclable. Pour favoriser les liaisons de proximité, une aide dédiée aux trajets utilitaires zones d’habitat-zones d’usage sera intégrée aux contrats de territoires. Enfin, l’offre de services et la promotion seront améliorées avec la création d’un GPS vélo Calvados, la location vélo sur les lieux de séjour ou à proximité, l’accompagnement des collectivités pour le développement de services le long des véloroutes…

Quel est le budget total pour le déploiement des pistes cyclables et le plan de randonnée ?

Une autorisation de 37 M€ de programme est prévue pour le développement des pistes cyclables et la construction d’une véloroute maritime ainsi que le projet phare du mandat « véloroute du Sud Calvados » (Pont-l’Evêque/Vire). Un investissement de 200 000 € par an est alloué au plan de randonnée.

Proposez-vous des aides pour l’achat de VAE Vélo à assistance électrique ou de vélos classiques ?

Oui, pour le moment, nous proposons des aides à l’acquisition de vélos pour les agents du Département. Le montant de l’aide s'élève à 50 % du prix d’achat plafonné à 500 € pour un VAE et 300 € pour un vélo classique. En 2022, le budget est estimé à 25 000 €.

La Région Normandie a repris la majorité des services de transport. Quel changement cela induit pour le Département ?

La LOM Loi d’orientation des mobilités de 2019 a réinterrogé le périmètre des compétences mobilités, donnant la possibilité aux intercommunalités de s’en saisir. Avec la loi NOtre s’opère depuis janvier 2017 un transfert de compétence transport des départements vers les régions. Ce transfert entraîne, selon moi, une perte de la cohérence du maillage sur le territoire du Calvados. Et une montée des dépenses : le budget lié aux dépenses en fonctionnement s'élevait à 2 M€ avant 2016, contre entre 4 et 5 M€ par an actuellement.

Vous conservez la gestion du transport des handicapés. Qu’est-il prévu pour développer le service de TAD ? Comment aider les personnes en difficulté dans leurs déplacements ?

Un bus dédié aux consultations et missions de la PMI  »

Un budget de 2,3 M€ par an est alloué au fonctionnement des services de TAD Transport à la demande des élèves handicapés. Des VTC Voiture de transport avec chauffeur  et des taxis sont mis à leur disposition pour les transporter. En 2021, nous avons également revalorisé les services d’aide à domicile de 10 M€. Dans un contexte de vieillissement de la population, la conférence des financeurs du Calvados a décidé de subventionner un bus itinérant appelé « Sensibus Calvados, le bus du bien vieillir » qui ira à la rencontre des personnes de plus de 60 ans afin de leur exposer les dispositifs existants pour faciliter leur maintien à domicile. Il stationnera au château de Bénouville le 23/04/2022 à partir de 14 heures. Enfin, nous avons déployé un bus dédié à la PMI protection maternelle et infantile  et à destination des jeunes mamans calvadosiennes. Ce bus de consultation poursuit et développe les missions de la protection maternelle et infantile auprès des enfants de 0 à 6 ans. Ainsi, il complète le maillage de centres PMI déjà existants sur le territoire.

Cédric Le Floch


Consulter la fiche dans l‘annuaire

Parcours

Département du Calvados
Directeur des achats publics
EM Normandie (Ecole de management de Normandie)
Professeur de vente
Groupe Société des Transports Gautier (STG)
Directeur des achats
Dimos
Directeur des achats
Cesi
Intervenant en négociation d’affaires

Établissement & diplôme


Fiche n° 45826, créée le 15/04/2022 à 12:43 - MàJ le 21/04/2022 à 22:39

Département du Calvados

• Département située dans la Région Normandie
Création : 1790
Préfecture : Caen
Gère 5 594 kilomètres de routes, essentiellement des chaussées à deux voies
Mission de transports scolaires et interurbains cédée depuis septembre 2017 à la Région Normandie, à l'exception du transport des élèves en situation de handicap (relevant de la direction de l’autonomie, plus de 300 élèves concernés, budget : 2 M€)
• Population : 694 905 habitants dans 528 communes et 16 intercommunalités
• Réseau interurbain du Calvados (ex- « Bus Verts-Calvados », créé en 1980)  : 62 lignes dont 37 scolaires, service TAD
Budget primitif 2022 : 816,5 M€ dont 72 M pour les infrastructures et réseaux ( le réseau routier : 46,7M€ et infrastructures portuaires : 7,4 M€)
Président : Jean-Léonce Dupont, canton de Bayeux
• Contact : Marianne Fresnais, service communication
• Tél.  : 02 31 57 14 14


Catégorie : Département


Adresse du siège

9 rue du Saint Laurent
14035 Caen Cedex 1 France


Consulter la fiche dans l‘annuaire

Fiche n° 10988, créée le 03/11/2020 à 10:45 - MàJ le 28/09/2022 à 12:38

©  Ugap
Cédric Le Floch, directeur des achats au Département du Calvados - ©  Ugap